05/12/2012

Vidéo: Réouverture du Mangattan Museum à Ishinomaki


Le Mangattan Museum, ouvert en 2001 avec la collaboration du gouvernement japonais et de la ville d'Ishimaki, est devenu au fil des années une destination touristique de choix, attirant quelques 180.000 visiteurs à l'année. Le Musée se consacre aux œuvres de Shôtarô ISHINOMORI, créateur de manga, d'animés et de Tokusatsu, pionnier en la matière.

Lors du tremblement de terre et du tsunami du 11 mars 2011, de nombreux bâtiments autour du Musée ont été détruits et ses installations ont été lourdement endommagées.

Le site "TOHOKU REVIVAL CALENDAR" a mis en ligne une vidéo retraçant l'histoire du Musée jusqu'à la cérémonie de réouverture qui a eu lieu le 17 novembre dernier.



Le Musée sera temporairement fermé du 12 février au 22 mars 2013 pour rénovation. Ensuite, une nouvelle exposition ouvrira le 23 mars 2013.


Formé par Osamu TEZUKA, Shôtarô ISHINOMORI est le créateur de Cyborg 009, Skull Man, Kikaider, Kamen Rider et des deux premiers Sentai : Go Ranger et JAKQ.

ISHINOMORI est également l'auteur de San Ku Kaï, le premier tokusatsu diffusé en France.

Son œuvre s'inscrit majoritairement dans la pensée qui domine la littérature japonaise de la deuxième moitié du XXe siècle : un pays ravagé et brisé par une puissance destructrice, le traumatisme des bombardements atomiques restant très présent dans les mentalités.


Shôtarô ISHINOMORI s’est entièrement investi dans la création de mangas pendant 45 ans, travaillant sur différents genres tout en développant leur plein potentiel.

Même après sa mort, certaines de ses œuvres ont été reproduites, telles que Kamen Rider et Cyborg 009, toutes les deux hautement acclamées. Ceci est probablement dû au fait que les œuvres d’Ishinomori incarnent un message immuable qui reste pertinent malgré le temps qui passe.

Retrouvez sa biographie et sa "Déclaration du Manga" sur le site officiel de Shotaro Ishinomori et d’Ishimori Production.

© ISHIMORI PRODUCTION INC.

TOHOKU REVIVAL CALENDAR (site, channel), Crunchyroll, Enzantengyou

Aucun commentaire:

Publier un commentaire