29/12/2012

Le Japon dévoile le premier robot volant pour la sécurité privée


26 décembre 2012 - Shibuya-ku, Tôkyô, JAPON -- Shuji MAEDA, le président de la société SECOM, a présenté, lors d'une conférence de presse, le prototype d'un robot volant autonome pour la surveillance et la sécurité privées, une première mondiale.


Ressemblant à un hélicoptère à petite échelle, le robot embarque un large éventail de capteurs et opère conjointement avec divers systèmes de sécurité de SECOM. Si une personne ou un véhicule non autorisé entre dans la zone de patrouille du robot, ce dernier prend le visage de l'intrus ou la plaque d'immatriculation en photo et l'envoi au centre de sécurité SECOM en temps réel. Équipé de projecteurs LED, le robot est capable d'identifier la couleur d'une voiture ou des vêtements, même la nuit.


Grâce à des capteurs embarqués, le robot peut maintenir une distance de sécurité constante avec toute personne suspecte et il peut également se déplacer rapidement pour se mettre hors de danger si quelqu'un essayer de le faire tomber. Avec son GPS, le robot peut être programmé pour ne pas voler au-delà d'une zone prédéterminée. Le modèle actuellement testé utilise une plate-forme de conception allemande, cependant, la société envisage d'en développer une en interne au moment de la commercialisation de l'appareil prévue pour 2014.


Le pésident MAEDA a déclaré qu'il souhaiterait proposer son service de "mini-copter" pour un prix approximatif de 5.000 yen (environ 44 euros) par mois. Rappelant que sa société possède 800.000 systèmes de sécurité opérant dans le pays, MAEDA a fixé un objectif de 1.000 unités vendues la première année. En outre, la société s'attend à ce que les utilisateurs mettent au point, à l'avenir, de nouvelles façons d'utiliser l'appareil.



Sankei Biz via Rocket News 24

Aucun commentaire:

Publier un commentaire