14/11/2012

Un Ikemen à votre service pour quelques heures de... ménage !


Envie de voir un beau gosse en salopette astiquer votre maison ?

La société de nettoyage HOCA (House Office Cleaning Association), une entreprise composée de plus de 1000 nettoyeurs professionnels à travers le Japon, a récemment mis en place un service unique de "Ike-men Osoji-tai" (littéralement : une troupe d'hommes d'entretien "beaux gosses").

Cette "troupe" se compose actuellement de 5 mâles, sélectionnés parmi plus de 100 candidats, qui ont suivi une formation de cinq mois pour devenir des nettoyeurs professionnels performants.

Alors, combien cela coûte d'avoir l'un de ces hommes qui vient apporter un peu de brillance et de chaleur dans sa maison ? Le prix pour le nettoyage d'une cuisine ou d'une salle de bain s'élève à 29,800 yen (295 euros). Pas vraiment bon marché, cette dépense peut s'avérer utile lorsque l'on considère les efforts fournis à enlever les tâches de gras et de brûlé sur la gazinière, ou bien encore les zones difficiles à atteindre dans la salle de bain.

Si votre budget vous le permet, vous pourrez aussi choisir votre ikemen mais en cette période de fin d'année, où les japonais font leur "ménage de printemps", ils risquent d'être très occupés dans les prochains mois.

Société de nettoyage HOCA
site officiel : http://hoca.co.jp/

Article original écrit par Yayoi Saginomiya

Photos : Shin Hasegawa (Département éditorial du magazine Josei Jishin)


▼ On dirait un nouveau groupe de Johnny's !
▼ Mais avec des muscles en plus, pour le job !
▼ Vous pourrez demander votre nettoyeur favori !
▼ Voici Tokio Nakajima (中嶋 時男), 25 ans, qui adore les claquettes
▼ Ici, Ryoya Kashi (樫 亮也), 25 ans, capable de marquer plus de 200 points au bowling
▼ Ensuite Hayato Takano (高野 隼人), 25 ans, un perfectionniste inébranlable
▼ Là c'est Takehito Uchida (内田 孟仁), 28 ans, créateur d'humeur un peu maladroit
▼ Et enfin Motohiro Fujiwara (藤原 本比呂), 32 ans, l'aîné des 5

Alors, lequel préférez-vous ?


Pouch via Rocket News 24

Aucun commentaire:

Publier un commentaire