17/11/2012

Photos: Le Japon d'il y a 100 ans vu par TAMAMURA Kôzaburô


Les premières photos à être utilisées pour promouvoir le tourisme au Japon !

Le 8 juillet 1853, une escadre américaine conduite par le commodore Matthew Perry entre dans le port d’Uraga avec une lettre du président des États-Unis demandant l’ouverture de l’archipel japonais. Menacé par les "vaisseaux noirs" du commodore, le Japon signe le traité de Kanagawa en 1854 et ouvre son marché à l'occident, après 200 ans de politique isolationniste (Sakoku).

En seulement quelques années, les contacts intensifs avec l’Occident transforment profondément la société japonaise. De nombreuses institutions occidentales sont adoptées (les préfectures sont mises en place). La restauration Meiji de 1868 met en œuvre de nombreuses réformes et de nouveaux systèmes juridiques et de gouvernement ainsi que d’importantes réformes économiques, sociales et militaires transformant le Japon en une puissance régionale.

Une unité monétaire est mise en place en 1871 et une ligne de chemin de fer entre Tôkyô et Yokohama est créée en 1872. L’armée n'est plus basée sur des clans et devient une armée de métier. Ces mutations donnent naissance à une forte ambition qui se transforme en guerre contre la Chine (1895) et contre la Russie (1905), dans laquelle le Japon gagne la Corée, Taïwan et d’autres territoires. L’expansionnisme militaire du Japon débute avec l’annexion de la Corée en 1910.

Le pays joue maintenant dans la cour des grands mais demeurre néanmoins enveloppé de mystère. C'est à cette époque que 51 photos, prises par TAMAMURA Kôzaburô, sont utilisées pour la promotion du tourisme au Japon, qui compte alors près de 50 millions d'habitants.

Un album regroupant ces photos, soigneusement encrées par une équipe de 100 coloristes et imprimées en phototypie, a été vendu aux enchères à Salisbury, en Angleterre, le 15 novembre dernier. En voici un aperçu :






Isolé il y a 100 ans, le Palais impérial est maintenant entouré de gratte-ciel modernes




Construit en 1673, le pont Kintai-kyô est toujours debout








Le Grand Bouddha de Kamakura mesure 13,35 m de haut et pèse 93 tonnes







ces japonaises portent encore des tenues traditionnelles pour ramasser les feuilles de thé



Mail Online via HEAVEN
Wikipedia

Aucun commentaire:

Publier un commentaire